Ca se passe comme ça au paradis

Ce week-end, j’ai fait un petit tour au paradis. Et figurez-vous qu’il est réellement comme je l’avais imaginé : avec du vin rouge et des planches de charcuterie / fromage ! Ce week-end j’ai testé deux bars avec ma super copine d’Hobbizer (vous connaissez pas encore mais ça ne saurait tarder). Nous avons donc testé La Fédération française de l’Apéritif et le Dindon Dandy, deux nouveaux (futurs) hauts-lieux parisiens situés rue de Paradis dans le 10e.

La Fédération française de l’Apéritif, LE concept de supérette apéritive

Le nom est irrésistible n’est-il pas ? Ca sent les spécialistes, les champions voire les experts de cette pratique très frenchie ! On en est pas loin en fait. Le concept : une petite épicerie fine de produits dédiés à cet art chéri des Français : l’apéritif. L’idée du trio à la tête de ce projet (Arnaud, Paul et Quentin) permettre aux parisiens d’acheter en un seul et même endroit tout ce dont l’apéritif idéal nécessite. Dans les rayons, on peut ainsi trouver de la bière, du vin, de la charcuterie, du fromage, du pain et d’autres produits comme des insectes grillés.

Dans le fonds de l’épicerie, les proprios ont installé quelques tables pour consommer sur place. Il faut dire qu’on est bien tombé : cette semaine marquait le lancement de la petite boutique à la mode française, les prix défiaient toute concurrence ! A 2, une planche et une bouteille de vin rouge pas mal du tout nous ont coûté seulement 17 euros (seulement pour le lancement).


Le Dindon Dandy : et glou et glou et glou

Le Dindon Dandy vient d’ouvrir également, depuis un mois et demi environ. Après le mérou, l’ours, c’est au tour du dindon. Si cet animal n’a rien de très glamour à la base, celui du 10e est un dandy. C’est un bon vivant qui vous invite dans un bar à vins et à cocktails. Au programme, deux ambiances. Au rez-de-chaussée, le bar à vins, une ambiance tamisée grâce à la trentaine (quarantaine ?) d’ampoules industrielles. Très sympa.
Pour accéder à l’étage, un escalier et au milieu, notre hôte, le fameux dindon dandy, pas peu fier. En haut, ambiance plus intimiste où l’on peut s’installer plus confortablement dans de jolis canapés.

Nous avons testé une petite bouteille de vin rouge, avec un saucisson (très) relevé. L’un des patrons était au service au bar, très sympa il nous a offert la fin d’un autre petit sauciflard piquant. Bref un bon moment, dans un des futurs « quartier général » de la capitale.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s